Alors que l’offensive militaire conjointe lancée par les armées de la RDC et de l’Ouganda dans l’est de la RDC est en cours contre les rebelles ADF, les militaires font désormais face à une nouvelle menace liée au changement de stratégie des rebelles.

La république démocratique du Congo (RDC) a autorisé les forces de son voisin ougandais, à pénétrer sur son territoire dans le cadre d’une opération conjointe des deux armées contre les rebelles des Forces démocratique alliées (ADF) qui sévissent dans l’est de la RDC. Cette initiative n’a pas vraiment été très appréciée par une partie de la population qui laisse faire quand même. Avec les succès rencontrés par les deux armées, les rebelles ont changé de stratégie.

Selon les informations, les assaillants ont copié les tenues militaires officielles des troupes des deux pays et prévoient de les utiliser pour attaquer des villages dans l’est de la République démocratique du Congo. Les deux parties pensent maintenant que l’idée est de retourner les habitants contre les armées et de ruiner l’opération qui a été présentée comme un succès.

Mardi, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les Forces de défense du peuple ougandais (UPDF) ont mis en garde contre d’éventuelles attaques et sabotages planifiés par des groupes armés en RDC. Selon un communiqué conjoint les deux armées ont déclaré qu’il existe des informations crédibles selon lesquelles le groupe se prépare à lancer une attaque contre des civils déguisé en soldats UPDF.

Le général de brigade Flavia Byekwaso et le général de division Léon Richard Kasonga, porte-parole de l’UPDF et des FARDC, respectivement, ont déclaré qu’ils « ont des informations fiables sur la présence dans la région d’éléments appartenant à un groupe armé avec des plans sinistres pour discréditer les performances obtenues par forces conjointes dans les actions contre les rebelles des ADF basés dans l’est du Congo ».

Notons que les ADF sont un groupe rebelle ougandais qui s’est installé dans l’est de la RDC et terrorisent les populations. Selon plusieurs informations, ils ont pactisé avec le groupe djihadiste Etat Islamique. L’est de la RDC est en proie à des violences quotidiennes et outre les ADF, la région riche en ressources naturelles est infestée de plusieurs dizaines de groupes armés.

Wab-infos.com

Avec Beninwebtv

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS