Au milieu des préavis des grèves et autres boycotts qui menacent la rentrée scolaire 2017-2018, le gouverneur de la ville de Kinshasa reste ferme et confirme le début des cours pour les élèves lundi 04 septembre 2017.

Cette annonce a été faite en marge du compte rendu des ministres de l’Exécutif provincial du vendredi 1er septembre 2017.

« L’Exécutif provincial annonce que la date de la rentrée scolaire est fixée au lundi 04 septembre 2017, à partir de 07h 30′. A cet effet, il remercie d’avance et félicite les parents qui prennent la juste mesure de leur responsabilité en conduisant leurs enfants à l’école « , affirme la porte-parole du gouvernement Kimbuta.

S’agissant des enseignants, le gouvernement Kimbuta leur exprime sa profonde gratitude et dit compter sur leur disponibilité, esprit de sacrifice, leur sens du devoir et d’abnégation qu’ils n’ont cessé de témoigner dans l’exercice de leur beau métier.

Pour s’assurer de l’effectivité de cette rentrée scolaire, le gouverneur de la ville de Kinshasa, assisté de sa ministre provinciale de l’éducation Thérèse Olenga, ont multiplié des échanges aussi bien avec le banc syndical que les associations des parents afin de trouver des voies et moyens susceptibles de ne pas compromettre la scolarité des élèves.

Pour rappel plusieurs organisations syndicales des enseignants, Syeco et Synecat, menacent de ne pas reprendre les cours et réclament notamment l’indexation du salaire de l’enseignant au taux budgétaire de 1445 FC alors qu’ils sont payés au taux de 930 FC.

Cette revendication n’a pas encore reçu un écho favorable dans le chef de l’exécutif national.

A noter que cette situation est déjà à la base de la grève sèche observée par les professeurs des universités et instituts supérieurs du pays.




Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽