La société civile de Batangi-Mbau, dans le territoire de BENI appelle les autorités à lever les différentes barrières situées sur différents axe routiers.

Elle estime que le blocage de ces axes peut conduire les électeurs au découragement et les poussés à rebrousser chemin.

«Une fois une personne arrive à une barrière, on la demande de payer soit 1000fc et/ou 2000fc. Il peut se décourager et rebrousser chemin; chose qui pourra avoir un impacte négatif sur le processus électoral dans la région» a indiqué Djamali Moussa, président des forces vives de Batangi-Mbau.

Il appelle tout de même les candidats députés provinciaux et nationaux à la vigilance lors du scrutin.

Les services de sécurité à savoir l’armée et la police sont priés de laisser «libre passage» aux électeurs ce dimanche 31 mars 2019.

ROGER KAKULIRAHI collaborateur wab-infos à BENI.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici