Les Témoins de Jéhovah présents à une convention vendredi à Luanda la capitale angolaise, ont été attaqués avec du gaz toxique, rapporte « Portal de Angola ». Plus de 400 personnes se sont évanouies après avoir inhalé le produit.

Plus de 7 000 adorateurs étaient rassemblés à Luanda pour la convention. Un témoin, Abraham Kituxi, a déclaré à Portal de Angola que sa belle-sœur était l’une des premières à s’effondrer. Elle lui a dit qu’elle avait senti une odeur bizarre avant de perdre connaissance.

Une Publicité ? 

Peu de temps après, plusieurs autres personnes ont commencé à tomber, créant ainsi la panique. La police et les pompiers ont été interpellés et ceux-ci ont aidé à transporter les victimes d’urgence à l’Hôpital municipal de Cazenga et à l’hôpital Cajueiros. Heureusement, aucun décès n’a été signalé.

La police a arrêté trois suspects, et quatre autres ont pris la fuite. Elle n’a pas pu identifier la substance toxique qui a été utilisée, mais a noté qu’elle était dans des récipients de 750 000 litres répartis sur le lieu de la convention.

Selon des sources, cette attaque serait une vengeance envers les Témoins de Jéhovah qui n’ont pas voté lors des élections présidentielles.

@WabSoft 


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici