Le grand chef Mpweto et son collègue du groupement de Kizabi sensibilisent les combattants Maï-Maï du territoire de Pweto (Haut-Katanga) à déposer les armes. Selon les initiateurs de cette sensibilisation, l’objectif est d’instaurer un climat de cohabitation pacifique entre les combattants Maï-Maï et les communautés locales.

Pour le Grand chef Mpweto, cette proposition a été acceptée même si les combattants ont posé certaines conditions au gouvernement provincial du Haut Katanga. Ils exigent notamment au gouvernement de désenclaver le groupement Kizabi par la réhabilitation de l’axe Kizabi-Kosovo, doter le groupement Kizabi des engins agricoles pour la relance des activités agricoles.
Ils demandent aussi à l’exécutif de faciliter la relance des activités de l’exploitation industrielle de la carrière de Kapulo. Ces chefs coutumiers étaient accompagnés d’un membre de la société civile locale et d’un membre du bureau de la Commission électorale indépendante de Pweto.

Le chef de la délégation a indiqué qu’il va «faire suivre ces revendications auprès de l’administrateur du territoire pour d’éventuelles solutions».

Lire aussi sur radiookapi.net:


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici