La synergie des sociétés civiles du secteur de Kibali en territoire de watsa dans la province du Haut-uele campe sur la décision de maintenir la série des journées villes mortes sécrétées en daté de ce lundi 24 mai 2021 sur l’ensemble du territoire de Watsa.

C’est ce qui ressort d’une réunion evaluative élargie aux couches de la population et les organisateurs.

A en croire Madame Elisée Pathy Masiya, coordinatrice de la nouvelle société civile en secteur de Kibali, la décision restera maintenue aussi longtemps que leurs désidératas ne sont pas pris en compte.

La personne ressource demande à la population d’observer scrupuleusement ces trois jours sans activités car tout se fait pour l’intérêt de la communauté, dit-elle.

Soulignons que la synergie des structures citoyennes s’inscrivent contre la passivité de l’administrateur du territoire de Watsa , Innocent Makanda sur les questions sécuritaires de la région.

Ces structures l’accusent d’être porte-parole du géant minier Kibali Gold mine dans le processus de délocalisation des occupants des villages Kalinva,Matiko,Ikanva, ainsi que la signature d’un cahier des charges en faveur de la population affectée par le projet de cette entreprise minière.

Par Paluku Gloire à Durba


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici