Alors que les fédérations congolaise et gabonaise étaient attendues en visioconférence ce lundi par la CAF, nous apprenons que la partie congolaise a présenté seule ses arguments, alors que la partie gabonaise a été caractérisée vpar un silence radio, ce silence est à la base du nouveau report de la plaidoirie dans ce contentieux.

Aux dernières nouvelles, nous apprenons que la fédération gabonaise de football n’a pas assez de preuves pour défendre sa cause.

Par Unen DeDieu Prim’s


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici