Confrontées lundi dernier devant la confédération africaine de football, les fédérations congolaise et gabonaise ont eu le temps de s’expliquer chacune à ce qui la concerne dans le contentieux Guelor Kanga.

Pour la fédération gabonaise de football, la manipulation et la mauvaise foi sont le socle de ce dossier, une façon pour elle de continuer à appeler la CAF à faire valoir le fair play et laisser les Panthères jouer la prochaine coupe d’Afrique des nations.

Précisons qu’au stade actuel, la partie congolaise s’est montrée très convaincante par rapport à son adversaire dans ce dossier.

Par Unen DeDieu Prim’s


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici