La société civile de de l’Ituri a salué, vendredi 6 mai, l’initiative du chef de la tenue d’une table ronde pour décider l’avenir de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu.

Cette organisation estime que « l’état de siège n’as pas donné de résultats escomptés ».

Pour son coordonnateur, Dieudonné Lossa, cette table ronde ne doit pas seulement se limiter aux acteurs politique, mais elle devrait aussi être élargie à la population qui subit au quotidien les affres des conflits armés :

« Nous privons la population. C’est elle qui pouvait donner des informations sur l’évaluation de l’état de siège ».

Du coté des partis politiques tant de l’Opposition que de la majorité, on estime que cette table permettra au chef de l’Etat de prendre des décisions pour le retour de la paix, en Ituri.

Le parti politique Congrès national congolais (CNC), membre de l’Union sacrée pour la nation, ce forum offrira également l’occasion à Félix Tshisekedi de poser des diagnostics des problèmes sécuritaires en vue d’un nouveau départ pour l’Ituri.

« Nous pensons que c’est une décision qui tombe à point nommé. Il va faire le diagnostic, pourquoi l’état de siège n’a pas réussi à réduire toutes les poches d’insécurité en Ituri », a souligné le président fédéral du CNC, Antoine Denaye.

Cependant, le PPRD, membre du Front commun pour le Congo FCC, plate-forme de l’Opposition, pense que cette table-ronde sera l’occasion de démontrer le pour et le contre de l’état de siège afin de prendre une décision finale sur l’avenir de cette administration spéciale :

L’état de siège a totalisé ce vendredi 6 mai une année depuis son instauration par le chef de l’Etat, en Ituri et au Nord-Kivu.

Wab-infos

Radio Okapi

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici