Son excellence Monsieur le Premier ministre de la République Démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a accordé un entretien à France 24 et RFI depuis la capitale de son pays, Kinshasa. Il affirme que le report de l’élection présidentielle – prévue en décembre 2023 – n’est « même pas une possibilité », et promet d' »assurer ces élections en 2023″. Son gouvernement est « déterminé » et « convaincu » de pouvoir rétablir « l’autorité de l’État et la paix à l’est de la RDC », en proie à la violence et en état de siège depuis un an, renseignent certaines sources.

«Dans cet entretien, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge rejette les soupçons de « glissement » du calendrier électoral et  affirme que les élections générales auront bel et bien lieu comme prévu en 2023».

«Le Premier ministre de la RD Congo refuse l’appel de l’opposition à un dialogue au sujet de la commission électorale, soulignant que c’est le Parlement qui est en charge de ces questions. Il écarte aussi tout risque de contestation et de violence autour des élections, soulignant qu’une majorité claire soutient le régime, contrairement aux précédents scrutins», Selon les mêmes sources.

Concernant la situation dans l’est du pays, il explique que des consultations sont en cours avec les groupes armés afin de les engager dans un processus de démobilisation et de désarmement. Interrogé sur les rebelles du M23 et le soupçon de soutien dont ces derniers bénéficieraient de la part du Rwanda voisin, il affirme qu »‘il est normal qu’il y puisse y avoir des soupçons » en raison du passé. Mais Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ajoute que les questions de son financement et de son armement sont abordées dans le cadre de la coopération régionale, et que le Rwanda fournit des réponses à ce sujet.

Le Premier ministre de la RD Congo se refuse à voir un échec dans l’état de siège toujours en place dans les régions de l’Ituri et du Nord-Kivu depuis un an. Il indique avoir fait des recommandations, suite à sa visite récente dans l’est du pays, afin de passer à une nouvelle étape – dont les détails seront révélés dans les jours à venir.

Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge laisse entendre que la zone concernée par cet état de siège pourrait être réduite. Selon lui, les conséquences de la guerre en Ukraine sur l’économie de son pays devraient être jugulées. Par ailleurs, il rejette les accusations selon lesquelles la RD Congo a accordé une impunité à l’homme d’affaires israélien Dan Gertler en échange de la cession de ses actifs miniers et pétroliers dans le pays, affirmant qu’il est dans l’intérêt du pays de récupérer ces richesses, nous a informé France 24 dans une vidéo en direct.

Wab-infos

France 24

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici