Les miliciens de la CODECO ont kidnappé, la nuit dernière, deux femmes et deux nourrissons, le long de la route nationale numéro 27, à Djugu-centre.

Ces assaillant se sont retirés dans la brousse, après environ deux heures d’échange des tirs avec les FARDC, affirment des sources locales.

Dans la journée du même vendredi, ces hors la loi ont incendié un camion et pillé des marchandises des voyageurs sur le tronçon routier Bunia-Mahagi (Ituri).

Le trafic a été suspendu sur cette route à la suite de cette nouvelle attaque CODECO, confirment les mêmes sources.

D’autres conducteurs ont rebroussé chemin à Djugu-centre et à Fataki où a la présence des FARDC est signalée.

Avant de tendre cette embuscade, ces miliciens s’étaient regroupés au village Gokalu, à 2 kms de Djugu-centre sur la route nationale (RN27).

Des militaires à bord de deux jeeps de l’armée sur ce tronçon ont repoussé ces hommes armés.

De leur côté, les chauffeurs déplorent l’activisme des groupes armés sur cet axe routier et ils plaident pour le renforcement des dispositifs sécuritaires.

Le porte-parole des FARDC en Ituri indique que des patrouilles des FARDC sont renforcées pendant que les opérations militaires sont en cours.




Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽