En campagne pour les élections de midterms de novembre, le président américain a notamment abordé, mardi en Pennsylvanie, le thème des armes à feu et les critiques qui visent la police fédérale.

Les prochaines élections de mi-mandat de novembre semblent lui redonner du mordant. Le président américain, Joe Biden, a de nouveau attaqué tous azimuts les républicains fidèles à Donald Trump, mardi 30 août, lors d’un déplacement en Pennsylvanie, consacré aux questions de sécurité.

Alors que lui se dit « déterminé à interdire les fusils d’assaut » aux Etats-Unis, le démocrate de 79 ans a critiqué la réticence des conservateurs à réguler les armes à feu « parce qu’ils ont peur de la NRA », le puissant lobby américain des armes.

« Pour l’amour de Dieu, quelle bonne raison y a-t-il d’avoir des armes de guerre hors d’une zone de guerre ? », a-t-il lancé lors d’un discours énergique dans la localité de Wilkes-Barre, non loin de sa ville natale de Scranton.



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici