Nous regardions à la télévision les reportages des télévisions étrangères. Et quand on parlait d’attaque djihadiste ou d’engins explosifs, nos regards étaient automatiquement tournés vers le Moyen-Orient ou les pays sahéliens.

Aujourd’hui, depuis l’attaque de Grand Bassem qui a fait plusieurs morts, nous ne sortons plus de l’ornière. Les attaques contre nos positions militaires et contre nos postes de sécurité deviennent monnaie courante. Kafolo est même devenu la plaque tournante d’individus malintentionnés qui sèment la désolation au sein de nos troupes et de nos forces de sécurité. Dès lors, on comprend l’adage qui dit que “le malheur n’arrive pas qu’aux autres” ” déclare un habitant.

Il poursuit,

Les évènements qu’on croyait lointains sont aujourd’hui à nos portes. La peur et la désolation se sont saisies de nos populations autrefois calmes et paisibles. Nos troupes ont-ils le moral haut ? Nous l’espérons vivement. Qui l’aurait cru ? Hélas ces personnes sans foi ni loi ont décidé d’apporter morts et pleurs dans le pays d’Houphouët Boigny“.

Nous implorons le Dieu Tout Puissant afin qu’il protège nos soldats qui sont souvent obligés de donner leur vie pour sauver la nôtre.

Ci.studio/Wab-infos

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici