Persistance de l’insécurité dans la région de Beni au Nord-Kivu, caracterisée par la tuerie de civils par les rebelles ougandais de Forces Démocratiques Alliées (ADF), une jeune fille de 14 ans sollicite une audience au chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi.

Dans une letrre qu’elle a adressée au chef de l’Etat, dont une copie a été reservée au maire intérimaire de Beni depuis le 24 Mars 2021, Kyakimwa Akemani Patrician, souhaite voir en personne le chef de l’Etat pour échanger au tour de la situation sécuritaire de Beni. Celle-ci dit ne pas comprendre le pourquoi de la persistance des tueries des civils par les rebelles ADF.

Voici le contenu de sa lettre

Il faut le dire, la région de Beni au Nord-Kivu fait face à l’activisme des groupes armés négatifs éssentiellement les rebelles ADF depuis environs 7 ans. Suite à cette situation, plusieurs villages restent vidés de leurs habitants qui se déplacent vers des zones supposées sécurisées craignant pour leurs sécurités.

Alexis Kasongo


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article