Certaines écoles primaires et secondaires en ville de Butembo en province du Nord-Kivu sont loin du respect des mesures hygiéniques pour lutter contre le corona virus. Des avis des autorités scolaires sont partagés. Si les unes  parlent de l’absence d’eau potable dans ces institutions, d’autres estiment que ce virus n’est pas virulent que ebola qui a exterminé la population à l’Est de la RDC.

Des dispositifs de lavage des mains sont inexistants dans certaines écoles surtout éloignées des sources de ravitaillement en eau. Le proviseur du complexe scolaire LES UNIS, une école secondaire fonctionnant en en commune Kimemi estime que le relâchement des mesures est complexe. MUMBERE KAHIKYO Grâce déclare que les élèves devront se vêtir des caches nez pour se protéger contre cette pendemie. Pour lui, les parents d’élèves devront aider les chefs d’établissement scolaires à acheter des caches nez. Dans certaines écoles qui tentent respecter les règles pour éviter les cas des maladies en milieu scolaire, se buttent sur plusieurs difficultés. La pénurie d’eau en travers la ville qui ne permet pas aux chefs d’établissement de rendre disponible l’eau potable. KASEREKA WAVOMUNDU de l’Institut KALEMIRE, une conventionnée Islamique conseillé aux autorités compétentes congolaises de trouver une solution urgente pour sauver la santé de nos enfants. ” Placer les tanks dans ce secteur pour la sécurité sanitaire des agents éducatifs est une priorité ” indique -t-il.

Toute fois les gestionnaires et le directeur provincial Nord-Kivu deux de l’EPST se sont engagés de faire  respecter l’hygiène au sein des écoles au cours des échanges organisés par le ministre provincial de la santé. NZANZU SYALITA Eugène avait  indiqué que le respect des mesures barrières devront scrupuleusement observé car c’est dans ces endroits où il y a l’engouement des enfants et enseignants.



Mastaki Safari


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article