Des miliciens Maï-Maï ont dans la nuit de lundi à ce mardi 20 Avril 2021 signé une nouvelle attaque au camp militaire de Rughenda, situé dans la ville de Butembo au Nord-Kivu.

L’information est confirmée par les sources officielles parmi lesquelles le maire de Butembo et le Gouverneur de province. Selon ces sources, cette attaque a été répoussée par les vaillants militaires FARDC basés sur place.

Sur place, quatre miliciens Maï-Maï dont une femme, ont été neutralisés au cours des échanges des tirs entre les deux parties. Ces miliciens étaient porteurs d’armes blanches et des lance-pièrres selon les sources locales.

Le matin de ce mardi, c’est un calme apparement qui s’observe. Le maire de Butembo appelle la population à vaquer librément à ses occupations car la situation est déjà sous le contrôle des Forces régulières.

Pour rappel, 36 présumés bandits arrêtés par les services de sécurité ont été présentés à la presse de Butembo lundi 19 Avril 2021. Parmi eux, certains avaient avoué qu’ils préparaient une attaque du camp militaire de Rughenda.

Alexis Kasongo


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE