Au début du mois de mars, un homme d’une cinquantaine d’années a été vacciné avec le vaccin développé par le laboratoire “AstraZeneca“. L’homme originaire d’Arles est décédé le jeudi 11 mars une semaine après avoir reçu une dose du vaccin.

L’épouse de la victime a déposé une plainte au commissariat d’Arles, pour que l’éventuel lien entre le vaccin et le décès de son époux soit connu. Alors, le parquet de Tarascon a ouvert une enquête.

Ainsi, une autopsie a été ordonnée par le paquet. Elle devait être réalisée ce jeudi 17 mars à l’institut médico-légal du centre hospitalier universitaire de Nîmes. L’examen permettra de déterminer s’il y a un lien entre le décès du quinquagénaire et l’injection reçue. D’après les premières informations, l’homme présentait également des pathologies cardiaques.

La France suspend la vaccination avec le produit du laboratoire anglo-suédois

Depuis le 2 février dernier, le vaccin AstraZeneca est autorisé en France. Toutefois, par précaution, le gouvernement a annoncé la suspension de ce vaccin dans la campagne vaccinale. Ainsi, la France a suivi d’autres pays dans cette décision. En effet, une dizaine de pays européens comme la Norvège ou encore l’Allemagne ont décidé de suspendre le vaccin développé par AstraZeneca. 

Désormais, les autorités françaises attendent un avis des instances européennes à propos des potentiels risques de ce vaccin. Ce dernier a été développé par le laboratoire AstraZeneca, qui est anglo-suédois en collaboration avec l’université d’Oxford.





Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article