Comme annoncé précédemment, «Le chef de l’État Félix-Antoine Tshilombo, président de la République Démocratique du Congo a invité tous les groupes armés le 22 avril 2022 à Nairobi pour un dialogue visant la stabilité de la paix et de la sécurité à l’Est de la République».

Il s’est avéré que les représentants du groupe armé M 23 ont été les premiers à être reçus par le chef de l’État pour le dialogue», suppose le sources.

«En pleines consultations, les participants ont été surpris de la reprise des hostilités par les M23/Makenga. La partie gouvernementale a ainsi exigé et obtenu l’expulsion du dit groupe armé et la poursuite des consultations avec les autres groupes», a-t-elle twitté la présidence de la RDC.

«Comme exigé par la RDC, le M23/Makenga a été écarté de ces consultations suite à la reprise des hostilités sur le terrain», a-t-elle confirmé.

«Reprise depuis la mi-journée ce dimanche 24 avril des consultations avec 7 groupes armés congolais dont 6 arrivés samedi soir», afime la présidence sur son compte Twitter.


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici