Un militaire incôtrolé de Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été surpris en pleine tentative de vente de son arme à un civil. Le fait s’est passé au Nord de Komanda, chef-lieu de la chefferie de Basili en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

Selon le colonel Asani, commandant second chargé de renseignement axe opérationnel Ituri basé à Komanda, c’était lors d’une patrouille de combat menée dans cette partie il y a peu. Outre ce militaire intercepté, trois armes de type AK-47 et 12 munitions ont été rétrouvées.

La présentation de ces armes à la presse à eu lieu samedi 17 Avril 2021 à Komanda en présence de plusieurs autorités politico-admnistratives et militaires venues pour la cause.

Devant la presse, le colonel Asani a affirmé que ces armes sont vendues à la population par certains éléments de l’ordre incontrôlés qui viennent d’ailleurs comme c’est le cas de ce militaire de la 31e brigade basée à Mambasa surpris entrain de vendre son arme avec trois chargeurs. Il appelle les militaires au bon sens.

Alexis Kasongo


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS