Un militaire incôtrolé de Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été surpris en pleine tentative de vente de son arme à un civil. Le fait s’est passé au Nord de Komanda, chef-lieu de la chefferie de Basili en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

Selon le colonel Asani, commandant second chargé de renseignement axe opérationnel Ituri basé à Komanda, c’était lors d’une patrouille de combat menée dans cette partie il y a peu. Outre ce militaire intercepté, trois armes de type AK-47 et 12 munitions ont été rétrouvées.

La présentation de ces armes à la presse à eu lieu samedi 17 Avril 2021 à Komanda en présence de plusieurs autorités politico-admnistratives et militaires venues pour la cause.

Devant la presse, le colonel Asani a affirmé que ces armes sont vendues à la population par certains éléments de l’ordre incontrôlés qui viennent d’ailleurs comme c’est le cas de ce militaire de la 31e brigade basée à Mambasa surpris entrain de vendre son arme avec trois chargeurs. Il appelle les militaires au bon sens.

Alexis Kasongo


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici