Les activités socio-économiques et scolaires restent toujours paralysées en ville de Beni dans la province du Nord-Kivu depuis environ deux semaines.

La situation est consécutive aux manifestations spontanées des habitants qui exigent le départ de la Monusco et le rétablissement de la sécurité dans la région de Beni où les civils sont tués par les rebelles ADF depuis des années.

Pour ce samedi 17 Avril 2021, les conducteurs de motos taxis ont aussi suspendu leurs activités. Dans la majeur partie de la commune de Mulekera, tout conducteur a été obligé de laisser sa moto à la maison afin de marcher en pied.

Pendant ce temps, le comité d’élèves exigent la reprise des cours pour ne plus perturber l’année scolaire. Muhindo Nickson, son coordonnateur appelle les manifestants à ne pas prendre des écoles pour leur cible.

Alexis Kasongo


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE