C’est depuis jeudi 1er avril que les localités de Kibarizo et Butale du groupement Bashali Kahembe dans le territoire de Masisi sont contrôlées par des miliciens de la coalition APCLS de Janvier Kalahiri et Nyatura Bazungu.

D’après le chef du groupement, ces miliciens ont attaqué les deux agglomérations à 9 heures et les occupent jusqu’àprésent.

Selon cette même source, les militaires congolais présents dans cette zone se seraient repliés à l’arrivée des miliciens à cause de leur faible effectif. 

Les combattants APCLS de Janvier Kalahiri et Nyatura de Bazungu traqués par l’armée congolaise depuis quelques semaines ont multiplié des incursions dans la chefferie des Bashali, affirme un chef administratif local. 

Le Jeudi 1er avril, deux positions militaires de Lushebere et de Kuhongole ont été incendiées par des miliciens de cette coalition. De violents affrontements s’en sont suivis jusqu’en début d’après-midi. Les habitants de la zone ont vidé leurs villages pour trouver refuge à la cité de Masisi ainsi qu’à Katale et Burugi

C’est depuis plus d’un mois maintenant que l’armée mène des opérations de grande envergure pour traquer tous les groupes armés dans le territoire de Masisi.   

Les militaires ont repris le contrôle de quelques villages. Il s’agit notamment de Mpati, Busumba, Kirumbu, Bweru, Kivuye et Muhanga.   

Mais les chefs administratifs locaux regrettent que malgré l’avancée de l’armée, des miliciens parviennent à réoccuper certains villages. Ils demandent aux militaires de consolider leurs positions dans les villages récupérés pour empêcher le retour des combattants.




Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici