L’ancien Premier ministre sous regne de Joseph Kabila, Bruno Tshibala, pourrait être poursuivi par la justice congolaise, c’est ce qui transparaît de la correspondance signée par le vice-ministre Bernard Takahishe adressée à la Cour constitutionnelle.

Selon toute vraisemblance, une plainte a été déposée contre l’ancien Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe pour détournement.

Dans cette correspondance ayant pour objet : « Plainte à charge de l’ancien Premier ministre Tshibala Nzenzhe pour le détournement de salaires, primes et autres avantages légaux des conseillers et chargés d’études », Me Bernard Takahishe Ngumbi, vice-ministre sortant de la Justice et Garde des sceaux, demande que soit accélérée la procédure de fixation du dossier.

« Je suis saisi des doléances d’un groupe de collaborateurs de l’ancien Premier ministre Tshibala Nzenzhe Bruno en rapport avec les poursuites intentées contre ce dernier par votre office au sujet des faits dont mention en concerne », écrivait Bernard Takaishe le 5 avril 2021.

Dans la même correspondance le vice-ministre ajoute : « Les intéressés estiment en effet que l’instruction tire en longueur. Je suis d’avis qu’il faille envoyer le dossier ouvert pour la circonstance en fixation, s’il est avéré que cette instruction pré-juridictionnelle est clôturée ».

Sa réaction

Bruno Tshibala n’a pas tardé à réagir par son porte-parole, Maurice Muyananu. Celui-ci précise qu’il s’agit d’une distraction de mauvais goût, dans la mesure où les indemnités de sortie et tous les salaires ont été dûment payés et liquidés par la banque.

« Il n’existe aucun litige à ce sujet, sauf dans la tête de ceux qui, dans l’ombre, se plaisent à monter vainement des cabales pour nuire et tromper l’opinion. Le Premier ministre honoraire fier d’avoir accompli dignement les principales missions lui confiées dont celle de stabiliser le cadre macroéconomique et l’organisation des élections sur fonds propres qui ont conduit à la première alternance pacifique au Congo reste serein, perspicace et confiant en l’avenir radieux de la RDC », note ce communiqué rédigé par son porte-parole.

Il faut rappeler que Bruno Tshibala est le dernier Premier ministre de Joseph Kabila. Il est nommé le 7 avril 2017 par le président Joseph Kabila, Premier ministre de la République démocratique du Congo à la suite d’un accord négocié sous l’égide de l’Église catholique afin que le poste revienne à un membre de l’opposition. Il forme le gouvernement Tshibala le 9 mai 2017.

Le 20 mai 2019, il présente sa démission au nouveau président Félix Tshisekedi. Sylvestre Ilunga est nommé pour lui succéder.

Le Potentiel / Wab-infos


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici