Jovenel Moïse est mort. Le président haïtien a été assassiné tôt mercredi 7 juillet au matin par un commando formé d’éléments étrangers, a annoncé le Premier ministre sortant Claude Joseph. Jovenel Moïse se trouvait à son domicile en présence de son épouse, blessée au cours de l’attaque et hospitalisée.

Jovenel Moïse

« Le président a été assassiné chez lui par des étrangers qui parlaient l’anglais et l’espagnol. Ils ont attaqué la résidence du président de la République », a déclaré Claude Joseph.

« La situation sécuritaire est sous contrôle », a-t-il assuré. Il a appelé la population au calme et indiqué que la police et l’armée allaient assurer le maintien de l’ordre.

Les auteurs du meurtre se sont présentés à la résidence du président Jovenel Moïse, disant appartenir à l’agence américaine anti-drogues (DEA), mais leur comportement ne semblait pas conforme à ce statut, selon l’ambassadeur Bocchit Edmond. « C’était une attaque bien orchestrée et ce sont des professionnels », a-t-il déclaré aux journalistes. « Nous avons une vidéo, et nous pensons qu’il s’agit de mercenaires. »

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici