Ce n’est plus question d’actualité, c’est devenu presque courant. Une personne rentre d’une virée nocturne avec des amis et le lendemain, elle est retrouvée morte. Ces décès surprennent souvent les proches de la victime et l’on conclu généralement à un empoisonnement, quand bien même aucune autopsie n’a été faite. Si la cause exacte des malaises qui conduisent à ce genre de drame est inexpliquée, des professionnels de la santé n’excluent pas l’hypothèse de la surdose.

Ces accidents arrivent partout dans le monde. Au Canada, un jeune homme de 30 ans est décédé le 26 décembre 2017 après avoir consommé quatre canettes de boisson alcoolisée (11,9%), de la bière et des médicaments qu’il avait pris contre le rhume. Ces médicaments contenaient du chlorphéniramine. L’autopsie a révélé un taux élevé de caféine dans son sang. Et selon l’analyse toxicologique, la combinaison d’alcool, de caféine et de médicament serait la cause de l’arrêt cardiaque qui a entraîné la mort.

(Certains médicaments interagissent dangereusement avec l’alcool)

Si la consommation modérée de l’alcool est sans danger, sa combinaison avec des médicaments peut s’avérer un cocktail mortel. Et même plusieurs heures après l’ingestion, l’alcool peut entraîner de sérieux dommages lorsqu’il est consommé avec certains médicaments. Ceux-ci entrent en réaction avec l’alcool.


C’est le cas de certains antibiotiques qui bloquent la production d’enzyme. Et cela peut provoquer une réaction très violente. Il est recommandé aussi d’éviter de panacher les boissons énergisantes avec l’alcool : par exemple Red Bull, Black Booster et vodka, whisky, etc.

(Le mélange boisson énergisante et alcool est dangereux)

Les boissons énergisantes contiennent un fort taux de caféine. L’excès de cette substance peut conduire à une intoxication. Il est recommandé de ne pas prendre plus de 400 mg de caféine par jour et d’éviter les boissons énergisantes, pour ceux qui souffrent de problèmes cardiaques ou d’hypertension artérielle. De nombreuses boissons de ce type, vendues en canettes, prolifèrent dans les buvettes et à chaque coin de rue en République Démocratique du Congo.

(Il est également conseillé de ne pas combiner les boissons énergisantes)

Plusieurs études révèlent qu’il existe des interactions dangereuses entre l’alcool et la caféine (à forte dose). Entres autres symptômes, les nausées, les vomissements, les maux de tête, les palpitations, l’agitation, les tremblements, etc. Dans les cas extrêmes, cela peut entraîner des complications graves. Pendant certains traitements médicaux, les médecins conseillent par exemple de ne pas consommer de l’alcool à juste titre. En tous les cas, il est toujours mieux de consommer l’alcool de façon responsable. Car même certaines boissons fortes, prises de façon exagérée peuvent vous plonger dans un coma éthylique, voire entraîner la mort.

Bin Wabthomas


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS