Depuis son arrivée au Barça, à l’été 2019, Antoine Griezmann est passé à côté de la plupart des matches décisifs de son équipe, qui affronte l’Athletic Bilbao ce samedi en finale de Coupe d’Espagne.
De notre correspondant à Barcelone.

Antoine Griezmann se sait particulièrement attendu samedi en finale de la Coupe du Roi, contre l’Athletic Bilbao (en direct sur la chaîne L’Équipe, 21h30). Muet lors des huitièmes de finale de Ligue des champions face au PSG (1-4 le 16 février, 1-1 le 10 mars), puis remplaçant face au Real Madrid en Liga (1-2, le 10 avril), comme à l’aller (1-3, le 24 octobre), le Français (30 ans) n’a pas encore pesé lors de ses grands rendez-vous avec le Barça. Son bilan statistique en Ligue des champions se résume notamment à quatre buts en seize matches, dont deux lors de la phase de groupes cette saison, lors des victoires probantes contre le Dynamo Kiev (4-0) et Ferencvaros (3-0).

En août dernier, l’attaquant tricolore avait vu sa formation prendre l’eau face au Bayern Munich en quarts de finale du « Final 8 » de C1 depuis le banc en première période (1-4 à la mi-temps), avant de faire son entrée à la pause et de couler avec elle (2-8, score final). Et comme c’était le cas l’an dernier avec Quique Setién, lorsque Ronald Koeman décide de sacrifier un attaquant pour des raisons tactiques, c’est toujours Griezmann qui en fait les frais, Ousmane Dembélé étant jugé plus complémentaire de l’intouchable Lionel Messi.

Décisif lors des Coupes en Espagne
S’il n’a encore jamais marqué lors d’un Clasico – il en a disputé quatre, pour trois défaites et un nul -, « Grizi » se montre en revanche plutôt efficace lors des rencontres à élimination directe. L’an dernier, il avait ainsi inscrit trois buts en autant de matches de Coupe du Roi et marqué contre l’Atlético de Madrid en demi-finale de Supercoupe d’Espagne, sans que cela ne suffise pour battre son ancien club (2-3, le 9 janvier 2020).

Auteur d’un doublé en finale de Supercoupe d’Espagne contre l’Athletic Bilbao, déjà, le 17 janvier (2-3 a.p.), il avait aussi été étincelant lors de la remontada face à Grenade, en quarts de finale de Coupe du Roi (5-3, a. p., le 3 février), avec un doublé et deux passes décisives. C’est cette version de Griezmann que les Blaugranas aimeraient voir ce samedi.

Wab-infos


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE