Il n’y a pas que les attaquants qui savent marquer. Même loin de la cage adverse, les défenseurs sont capables de venir inscrire leur nom au tableau d’affichage. On vous propose de découvrir les meilleurs défenseurs buteurs du XXIème siècle.

• Naldo (65 buts)

Naldo a longtemps été l’un des piliers des défenses de Bundesliga. Moins connu qu’un Jérôme Boateng ou un Matts Hummels, le Brésilien est très reconnu en Allemagne.

Sa très grande taille (1,98 m) lui permet de dominer ses adversaires dans les airs et devient la véritable tour de contrôle du Werder Brême puis de Wolfsburg. Chaque saison, il complète de solides prestations par quelques buts, faisant de lui un des défenseurs les plus prolifiques d’Allemagne.

5. Branislav Ivanovic (West Bromwich Albion) – 66 buts

Branislav Ivanovic a passé l’ensemble de sa carrière aux Blues de Chelsea. Âgé de 37 ans, l’infatigable Serbe évolue toujours en Premier League.

Jonglant entre le poste de défenseur central et de latéral droit, Ivanovic a toujours trouvé le moyen de marquer au minimum une fois par saison. On attend donc le moment où il va soigner cette statistique, lui qui n’a toujours pas trouver la marque cette saison avec West Brom. Bientôt un 67e but pour honorer ses nouvelles couleurs ?

4. John Terry (72 buts)

C’est un véritable exemple de longévité pour les jeunes générations. Au terme d’une très longue carrière passée uniquement (ou presque) aux Blues de Chelsea, John Terry aura marqué de son empreinte le club londonien.

Redoutable de la tête, le capitaine anglais est un danger permanent sur corner. Le défenseur aura plus d’une fois fait trembler les filets en Angleterre. Ses stats “buts” (72) n’ont rien à envier aux attaquants de Premier League, toutes proportions gardées bien entendu.

3. Daniel van Buyten (72 buts)

Impressionnant par son physique, Daniel van Buyten finit par s’imposer chez l’ogre bavarois après un passage à l’OM et à Hambourg. Son style caractéristique de défenseur rugueux a tout de suite bien matché avec le style du Bayern Munich.

Le Belge gagne tous les titres possibles et inimaginables en Bavière avec notamment cette fameuse saison 2012-2013. Big Dan fait parler son sens du but et devient une arme offensive importante dans chaque équipe où il a joué. Sa spécialité : les situations sur corner.

Comme Ignashevich, l’international belge raccroche les crampons lors d’un Mondial (2014), éliminé par l’Argentine en quarts de finale. Van Buyten ne fera pas le coup de la tête ravageuse pour venir sauver une nation toute entière mais restera dans la mémoire des supporters.

2. René Aufhauser (79 buts)

René Aufhauser est l’un de ces joueurs qui n’ont connu qu’un seul et même championnat. L’Autrichien passe par plusieurs clubs de Bundesliga (première division autrichienne) et c’est au RB Salzburg qu’il s’illustre en tant que joueur puis entraîneur adjoint.

Capable de jouer en défense centrale comme au milieu de terrain, René Aufhauser surprend par ses nombreux buts chaque saison (79), ce qui en fait le deuxième meilleur défenseur le plus prolifique des années 2000. Nul doute qu’il ait pu donner quelques conseils à Erling Haaland lors de son passage au RB Salzburg.

1. Sergio Ramos (Real Madrid) – 126 buts

Il n’est plus nécessaire de le présenter. Sergio Ramos caractérise à lui tout seul l’archétype du défenseur moderne. Année après année, l’emblématique capitaine du Real Madrid inscrit un peu plus sa légende chez les Merengue et en sélection.

Le 3 novembre dernier, il inscrit son 100e but sous le maillot madrilène et passe cette mythique barre que seul un défenseur a réussi à dépasser, Fernando Hierro (126).

Excellent tireur de penalty, beaucoup de haters aiment le critiquer pour ça, eux qui ne voient aucun autre défaut dans son jeu. Mais il faut rappeler que SR4 possède une telle habileté sur corner qu’il devient parfois aussi décisif que ses coéquipiers de l’attaque.

Souvenez-vous du but salvateur de l’Espagnol en finale de Ligue des Champions contre l’Atlético Madrid (2014) qui vient arracher la prolongation. Probablement l’un des buts les plus importants de ses 126 puisqu’il permettra ensuite de décrocher la “Décima” tant attendue par les supporters et le club.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article