Buteur puis passeur décisif contre Lorient , le Montpelliérain Andy Delort est élu joueur de la journée. Les Parisiens Achraf Hakimi et Idrissa Gueye et le Lyonnais Bruno Guimaraes se sont aussi distingués ce week-end.

Delort a brillé avec Montpellier. Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, L’équipe de Wab-infos compose son équipe type. Le meilleur “onze” et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances.

Remplaçants : 12. Jean-Louis Leca (Lens) 13. Jonathan Clauss (Lens) 14. Saïdou Sow (St-Etienne) 15. Maxence Caqueret (Lyon) 16. Ander Herrera (Paris-SG) 17. Martin Terrier (Rennes) 18. Burak Yilmaz (Lille)

En détails :

Joueur de la journée : Andy Delort (Montpellier) L’attaquant algérien a probablement disputé son dernier match avec Montpellier. Une rencontre au cours de laquelle il a encore une fois assumé son statut de capitaine. Hargneux malgré son actualité, puisqu’il est annoncé avec insistance à Nice, le Fennec a offert une passe décisive à Mavididi avant de sécuriser définitivement la victoire des siens d’une tête rageuse sur corner. Une passe décisive et un but, voilà une copie bien soignée !

Andy Delort

Étienne Green (Saint-Étienne)

S’il a la main peu ferme sur l’ouverture du score de Yilmaz, le gardien stéphanois réalise une sortie très importante dans la foulée pour éviter le break lillois. En seconde période, il s’interpose à cinq reprises devant Bamba, David, Yilmaz et Yazici pour éviter à son équipe de couler. Le grand bonhomme de la soirée chez les Verts.

Achraf Hakimi (Paris SG)

Comme à son habitude, le latéral du Paris Saint-Germain a affiché un visage très offensif. Dans son couloir, l’international marocain s’est beaucoup projeté et a proposé de bonnes solutions à ses partenaires. En première période, il a été proche de marquer avec une frappe détournée par Bizot, mais a été récompensé de ses efforts avec son implication sur le but de Mbappé. Même défensivement, l’ancien joueur du Real Madrid a été à la hauteur, à l’image d’un bon retour dans sa surface en première période. En fin de partie, il a délivré une passe décisive sur le but de Di Maria. Une récompense pour une générosité XXL.

Sven Botman (Lille) Une prestation de qualité pour le Néerlandais. Le défenseur central lillois n’a jamais vraiment tremblé, excellant dans ses anticipations devant les attaquants verts.

Kevin Danso (Lens)

Une première passe en retrait manquée, laquelle a d’ailleurs mis Leca en danger, puis un sans-faute derrière. Présent sur toutes les trajectoires, Danso a dégoûté les attaquants monégasques et surtout ce pauvre Ben Yedder, bien trop esseulé aux avant-postes. Le défenseur central lensois, on ne peut plus rassurant pour ses coéquipiers, a également sauvé les siens juste avant la pause grâce à un superbe retour dans les pieds de Diop. Et lorsque son équipe a subi les incessantes vagues adverses suite au carton rouge de Doucouré, Danso a répondu présent !

Ghislain Konan (Reims)

Le latéral gauche ivoirien a retrouvé de sa superbe sur cette partie. Très actif dans son couloir, il a été impliqué sur la réalisation de Munetsi avec une passe décisive à la clé. Une copie propre rendue par le joueur champenois.

Idrissa Gueye (Paris SG) Une bonne performance ! Immédiatement titulaire pour son retour, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain évoluait dans un rôle assez défensif. Bien présent pour couvrir les montées d’Hakimi sur le côté droit, le Sénégalais a réalisé un travail précieux à la récupération. Sans afficher une grande créativité dans l’utilisation du ballon, il a été actif et impliqué dans la construction du jeu. En seconde période, il a sublimé sa bonne copie avec ce but sur une frappe lointaine avec une erreur de Bizot.

Bruno Guimaraes (Lyon)

Une prestation de haut niveau pour le milieu brésilien. Pointe basse du trio dans l’entrejeu, le Sud-Américain a éclairé le jeu de son équipe peu importe sa position sur le terrain. Preuve en est, il est à l’origine des trois buts avec des passes tranchantes vers l’avant mais surtout un double une-deux d’école avec Paqueta sur la réalisation avant la pause. Un peu moins bien en seconde période.

Romain Faivre (Brest)

Placé dans un rôle de meneur de jeu, le Brestois était logiquement surveillé par les Parisiens. Et pourtant, sur plusieurs contres, l’ex-Monégasque a été juste techniquement pour décaler ses partenaires. Avant la pause, il a fait parler sa classe avec cette talonnade magnifique pour servir Honorat sur le premier but des siens. A son avantage sur le plan technique, le jeune talent a été à l’origine de plusieurs bons mouvements en seconde période, avec une nouvelle passe décisive pour Mounié.

Téji Savanier (Montpellier) Le milieu du MHSC a visiblement bien digéré les JO ratés par les Bleuets. Toujours aussi fin techniquement, l’ancien Nîmois a été impliqué sur deux buts héraultais avec un coup franc somptueux pour égaliser et un corner parfaitement déposé sur la tête de Delort.

Elbasan Rashina (Clermont)

Méconnu du public français avant ce match, l’attaquant kosovar a renversé la table pour faire sa présentation. Entré de manière très anonyme, l’ancien joueur de Rosenborg a porté son équipe et tous ses partenaires sur ses épaules pour aller inscrire un doublé improbable. Un joli piqué après un gros duel avec Da Silva, une tête rageuse pour libérer le peuple auvergnat, Rashani a été très grand.

Lucien Sham’s

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS