C’est une bonne nouvelle pour l’AS Monaco, moins pour le Paris-Saint-Germain. Ce mercredi après-midi, l’audience de délibération du Conseil d’Administration du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) s’est organisée en un temps record afin de traiter la demande du PSG pour finalement confirmer la suspension de l’attaquant brésilien et du défenseur français.

Les deux titulaires ne disputeront donc pas la finale de la Coupe de France face au club de la Principauté. Pour rappel, Neymar avait été suspendu lors de la demi-finale contre Montpellier, alors qu’il était en sursis. Quant à Presnel Kimpembe, il avait écopé de trois matches de suspension lors de la rencontre face au Stade Rennes en championnat.

Neymar et Kimpembe

Bien que les Parisiens soient privés de deux de leurs titulaires, sans compter l’absence de Marco Verratti, blessé, la décision du CNOSF semble fair-play. En effet, si le comité avait accordé cette grâce au PSG, les autres clubs de Ligue 1 n’auraient pas apprécié que le club de la capitale puisse choisir les matches de suspension de leurs joueurs. À juste titre. Une polémique évitée pour cette finale qui s’annonce spectaculaire malgré, donc, l’absence du talentueux Brésilien.

Par Lucien Sham’s


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici