La France accueille le Portugal, ce soir, dans le choc du groupe C de la Ligue des Nations. Pas dénué d’intérêt, le match se jouera devant une jauge limitée à 1 000 personnes au stade de France. Le vainqueur prendra la tête de la poule, alors qu’il restera trois matches à disputer.

Véritable affiche, cette rencontre est un « must see » pour les amateurs de football.

Et on vous dit pourquoi !

Parce que la tête du groupe est en jeu

Après deux matches, la France et le Portugal partagent la première place du groupe mais les Lusitaniens disposent d’un léger avantage au goal-average.

Cette rencontre possède un véritable enjeu sportif : le sommet du groupe 3. Les Bleus seraient bien avisés de frapper fort à domicile et d’assumer leur statut de champions du monde.

Parce que les Bleus sont au complet

Pour la première fois depuis le retour des Bleus en 2020, l’équipe de France est au complet, ou presque. Les tauliers sont là, avec le retour de l’association Kanté – Pogba au milieu de terrain. Remplaçant face à l’Ukraine, Varane retrouve sa place de titulaire en charnière centrale où il devrait être aligné avec Kimpembe. Devant, c’est du plaisir avec Mbappé, Griezmann et Giroud, tous les trois titulaires.

Parce que l’Euro approche

Le France – Portugal de ce soir n’est que l’ouverture d’une douce histoire qui se profile avec les Portugais sur les mois à venir. Car après s’être déplacés là-bas pour le match retour, les deux pays auront le plaisir de se recroiser, les beaux jours revenus, lors de l’Euro 2020 (enfin 202, du coup). Même si le match de ce soir n’a que très, très peu d’incidence sur celui de l’Euro, il pourrait apporter quelques réponses sur ce qui nous attend.

Parce que le Portugal regorge de talents

Cette génération portugaise, portée par un inépuisable Ronaldo, est particulièrement riche en talents. Bernardo Silva (Manchester City), Bruno Fernandes (Manchester United), Jao Felix (Atletico Madrid) ou encre Cristiano Ronaldo (Juventus Turin). Autant de stars qui évoluent dans les plus grands clubs du monde. Un défi de taille donc, pour nos Bleus.

Parce que 2016

Si Hugo Lloris nie tout esprit de revanche, les faits sont les faits et le dernier France – Portugal au Stade de France résonne toujours comme une des plus grosses déceptions des Bleus sous l’ère Deschamps. Une déception digérée après un été 2018 étoilé, mais quand même. Eder n’est plus là mais les Portugais restent les champions d’Europe en titre.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici