Alors que les négociations traînent entre le Real Madrid et Sergio Ramos pour une prolongation du capitaine espagnole à la Casa Blanca, plusieurs prétendants font figure de jolies terres d’asile pour accueillir le défenseur central de 34 ans.

1. Paris Saint-Germain

Le club parisien sait que les négociations traînent entre Sergio Ramos et le Real Madrid et aurait décidé de passer à l’action à partir de janvier en proposant trois ans de contrat et un salaire conséquent de 20 millions d’euros par an contre les 12 que touche actuellement le défenseur central à Madrid. Les dirigeants madrilènes ont cependant prévu de ne pas laisser la tâche facile au PSG.

2. Manchester United

En septembre 2019, Sergio Ramos s’avançait sur une potentielle destination future en cas de départ du Real Madrid. Le capitaine merengue évoquait alors son intérêt pour la Premier League. Si le défenseur central madrilène était amené à s’envoler pour l’Angleterre, Manchester United serait le mieux placé pour l’accueillir.

Clairement à la rue sur le plan défensif, les Red Devils réaliseraient un gros coup et ont d’ailleurs le budget pour, d’autant que ses concurrents dans le championnat anglais se sont déjà beaucoup renforcés dans ce secteur.

3. MLS

A l’orée de l’été 2020, AS imaginait Sergio Ramos du côté de la MLS en cas de départ du Real. Le quotidien sportif espagnol voyait le capitaine de la Maison Blanche prolonger en Espagne jusqu’à la Coupe du Monde au Qatar avant de s’offrir une retraite dorée outre-Atlantique.

4. La Chine

Puisqu’on parle de retraite dorée, impossible de ne pas évoquer la Chine dans l’équation qui a également proposé, sous la forme d’offres conséquentes, au Real Madrid de céder son capitaine emblématique pour continuer de faire rayonner son championnat.

5. Juventus Turin

A l’aube d’un possible départ du Real Madrid, la Juventus apparaît comme l’un des rares clubs européens pouvant intéresser et être intéressé par le défenseur central espagnol. Problème, les Bianconeri imaginent déjà la vie sans Cristiano Ronaldo en raison d’imprévus financiers liés au COVID et on les imagine mal s’aligner sur le salaire de Sergio Ramos à moins que celui-ci ne face certains sacrifices.


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici