Douce évidence, l’ancien entraîneur des Verts, Robert Herbin, n’a que peu apprécié certains faits de jeu lors du match PSG-ASSE (3-0). Dans son viseur : Edinson Cavani et Monsieur Turpin.

Plutôt rare de le compter parmi les mécontents. Et assez exceptionnel de le voir exprimer sa colère au terme d’une rencontre. Robert Herbin, entraîneur des Verts de la grande époque, a d’ailleurs été surnommé le Sphynx pour cette raison, le calme et la sérénité étant en lui. Devenu consultant, pour le compte du quotidien Le Progrès, Herbin commente désormais chaque rencontre de l’ASSE, via une chronique bien sentie qui, d’habitude, ne laisse pas vraiment place aux coups de gueule.

Mais ça, c’était avant PSG-ASSE. Avant vendredi soir dernier. Car Robby ne se remet toujours pas de l’ouverture du score parisienne et de ce penalty, transformé par Edinson Cavani. Propos retranscrits par le site poteauxcarrés. « C’est du classique, il ne faut pas toucher les Parisiens. Et notamment Cavani qui sait parfaitement tomber. Il a même bien plongé, ce qui m’agace. C’est dommage car le match se décante en faveur des Parisiens grâce au cadeau de l’arbitre. Il faudra s’en souvenir lors du match retour et mobiliser le public. C’est d’autant plus regrettable que l’ASSE a bien joué, il n’y avait pas de trous flagrants dans l’organisation. Le petit reproche que l’on peut faire aux Verts est qu’ils auraient pu se montrer un peu plus déterminés, un peu plus conquérants lorsque les Parisiens jouaient au ralenti. Mais, compte tenu du contexte, malgré l’ampleur du score, ce match est encourageant. »

@Ricoeur-Suave




Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽