Au Bayern depuis 2013, Robert Lewandowski commence à avoir des envies d’ailleurs. C’est ce que laissent penser les rumeurs qui circulent à son sujet depuis quelques semaines et c’est aussi ce que l’intéressé a lui-même fait croire lors d’un entretien accordé à Canal+.

Lewandowski attiré par d’autres horizons
Interrogé à propos de son futur et des intentions qu’il a pour la suite de son parcours, le buteur polonais a indiqué : « Je reste ouvert de l’esprit, a-t-il clamé. Aujourd’hui, je me sens très bien au Bayern, la ville est superbe, c’est un grand club… Je reste toujours curieux de connaitre une nouvelle langue, une nouvelle culture. Mais est-ce que ça sera dans le football ou après ma carrière, moi-même je n’en sais rien ».

Agé de 32 ans, Lewandowski a encore deux ans de contrat avec sa formation munichoise. Ses dirigeants ont récemment fermé complètement la porte à un départ le concernant.

En 2020/2021, « Lewy » a terminé meilleur réalisateur en Europe, avec un total impressionnant de 41 buts inscrits. Un record en Bundesliga, dont il ne réalise pas encore l’importance. « Pour être honnête, je pensais qu’aucun joueur ne pourrait se rapprocher de ce record. Surtout que je n’ai pas joué pendant plusieurs matches, j’étais blessé pendant une partie de la saison. Et en réalité, je ne me rends pas compte de l’ampleur de la chose. Je ne la ressens pas vraiment et c’est peut-être une bonne chose », a-t-il déclaré.

« Contre le PSG, on pouvait passer facilement »
L’ancien joueur de Borussia Dortmund a ensuite affirmé qu’il aime placer la barre haut afin de pouvoir se surpasser : « Je ne suis pas obsédé par les records, mais lorsque je me lance de nouveaux de nouveaux défis, j’essaye de faire ce que personne n’a jamais fait. Car ça me pousse à aller de l’avant. Pour moi si vous faites quelque chose que vous aimez vous pouvez atteindre des objectifs que vous pensiez impossibles ».

Robert Lewandowski

Enfin, le prolifique buteur est revenu sur la double confrontation contre le PSG en Ligue des Champions. Celle qu’il n’a pas pu disputer et qui a été fatale au Bayern. « Contre le PSG, la douleur a été une grande, a-t-il reconnu. On ressent une telle impuissance, une telle faiblesse, l’incapacité à aider ses coéquipiers à gagner le match. Cette impuissance me dérange. Je me dis que si j’avais été sur le terrain, les choses se seraient peut-être déroulées différemment. Mais je ne peux rien y faire… Personnellement, c’était difficile d’accepter cette défaite. Nous aurions pu les battre facilement et passer au tour suivant ».

Par Lucien Sham’s


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici