Les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 se rapproche à ma fin. Et certaines nations, qui sont habituées à disputer les plus grandes compétitions internationales, ne sont pas dans les meilleures dispositions à l’approche du sprint final. Focus sur les pays phares du football mondial qui pourraient rater l’événement planétaire en 2022.

1. Costa Rica

Ces derniers temps, on a l’habitude de voir le Costa Rica en Coupe du Monde. Il a notamment pu disputer les deux dernières grandes compétitions internationales. Les Costariciens étaient même allés jusqu’aux quarts de finale de la Coupe du Monde 2014.

Pourtant, on est encore loin d’être certain qu’ils seront présents pour la compétition 2022 ! Dans les éliminatoires d’Amérique du Nord et Centrale, le Costa Rica se trouve à la cinquième place de la poule. Il faut savoir que les trois premiers sont directement qualifiés, alors que le quatrième dispute un barrage.

Rien n’est encore joué puisqu’il reste huit matches à disputer encore ! Les coéquipiers de Keylor Navas n’ont toutefois connu qu’un seul succès en six journées. Ils sont déjà à quatre longueurs du podium. Ils pourraient donc être longtemps à la lutte avec le Panama, pour la place de barragiste.

2. Ghana


Les qualifications sont encore loin d’être terminées en Afrique ! Et le Ghana n’est même pas certain de rejoindre le troisième tour. Lors de ce deuxième tour, la sélection ghanéenne est à la deuxième place de sa poule, alors qu’il faut terminer en tête.

Certes, elle ne compte qu’un seul point de retard sur l’Afrique du Sud. Il faudra toutefois absolument s’imposer lors du choc contre le leader, durant l’ultime rencontre. Dans le cas contraire, le Ghana dirait donc adieu à sa participation en Coupe du Monde, si l’Afrique du Sud s’impose lors de sa cinquième journée contre le Zimbabwe.

Et ce serait un gros coup dur pour les Black Stars ! Ils ont tout de même disputé trois des quatre dernières éditions de la Coupe du Monde.

3. Chili

Huitième de finaliste en 2010 et en 2014, le Chili n’a pas réussi à se qualifier pour la Coupe du Monde 2018. Les joueurs chiliens ne veulent pas connaître une deuxième élimination de suite, dès les qualifications. Pourtant, c’est très mal parti pour eux !

Le Chili se trouve à la sixième place de sa poule, à six journées de la fin. Les quatre premiers sont directement qualifiés pour la Coupe du Monde, alors que le cinquième dispute un barrage. Et le Chili doit encore jouer le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et l’Équateur, lors des dernières journées.

Un calendrier très compliqué pour la sélection chilienne. Il faudra faire très fort pour espérer revenir sur l’Équateur (3e), la Colombie (4e) ou l’Uruguay (5e).

4.Cameroun

On parle de l’une des plus grandes nations africaines de l’histoire du football. Le Cameroun a pu disputer la Coupe du Monde sept fois. Et les Lions Indomptables auront fort à faire pour disputer l’édition 2022 au Qatar.

Pour ce deuxième tour, le Cameroun n’a pas eu beaucoup de chance, puisqu’il se retrouve dans la même poule que la Côte d’Ivoire. Et il s’est d’ailleurs incliné lors du match aller à l’extérieur (2-1). Les deux sélections se retrouvent toutefois durant l’ultime journée, au Cameroun cette fois-ci.

Il ne faudra donc pas se rater lors de son déplacement au Malawi, pour rester au contact du leader ivoirien qui accueillera le Mozambique. Dans ce cas-là, le Cameroun s’offrirait une finale pour disputer le troisième tour des qualifications de la zone Afrique.

5. Japon

Depuis 1994, le Japon n’a plus raté la Coupe du Monde. Et les Nippons ont souvent eu pour habitude de dominer leurs éliminatoires. Mais ce n’est pas la même histoire cette année ! Dans le même groupe que l’Arabie Saoudite et l’Australie notamment, le Japon n’est qu’à la quatrième place de son groupe, après les quatre premières journées.

Certes, il reste encore six matches à disputer. Le Japon a toutefois déjà connu deux revers face à Oman (1-0) et l’Arabie Saoudite (1-0). Il compte donc le même nombre de points que l’Oman, troisième et provisoirement barragiste, mais ce dernier a déjà joué les deux leaders lors de la phase aller (Arabie Saoudite et Australie).

La donne ne s’annonce donc pas simple pour les joueurs japonais ! Ils vont très vite devoir hausser leur niveau de jeu, pour ne pas rater la prochaine Coupe du Monde.

6. Croatie

Dernier finaliste de la Coupe du Monde, la Croatie n’est pourtant pas certaine de disputer l’édition 2022. Pour le moment, l’équipe de Zlatko Dalic est à la deuxième place de sa poule des éliminatoires. Elle est à deux longueurs de la Russie, à deux journées de la fin.

Et la Croatie aura la chance d’accueillir la Russie, lors de la dernière journée, pour tenter de composter directement son ticket pour la Coupe du Monde 2022. En ne parvenant pas à renverser la tendance dans ce groupe, il faudra passer par les barrages !

On le sait, les barrages sont très compliqués. Pour s’éviter un tel scénario, la Croatie sait donc ce qu’il faudra faire.

7. Espagne

Heureusement pour l’Espagne, la Suède a connu une défaite en Grèce (2-1) qui permet à la Roja de garder son destin entre les mains. La donne ne s’annonce toutefois pas simple pour le dernier finaliste de la Ligue des Nations, puisqu’il est à la deuxième place de son groupe, à deux longueurs du leader suédois.

Et les hommes de Luis Enrique retrouveront la Suède lors de la dernière journée de ces éliminatoires ! Il faudra également bien gérer un déplacement en Grèce, lors de la prochaine rencontre.

Les joueurs espagnols vont tout tenter pour ne pas disputer les barrages de la Coupe du Monde.

Lucien Sham’s

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS