Mis en place en 2011 par Michel Platini, alors président de l’UEFA, le fair-play financier n’a jamais vraiment fait la loi. Censé contraindre les clubs à ne pas dépenser plus que ce qu’ils gagnent (avec une marge de 30 millions d’euros de déficit.), il n’est pas tenable.

Avec la pandémie qui fragilise les clubs depuis un an et surtout le Paris Saint Germain avec le Prince du Qatar, impossible de respecter cette mesure.

Pas supprimé mais allégé

Selon la Gazzetta dello Sport, le président de l’UEFA Aleksander Ceferin, annoncera demain la fin du fair-play financier dans sa forme actuelle. Il serait allégé. Il pourrait y avoir un plafond sur les salaires et les transferts.

Le but étant de ne pas gaspiller d’argent, davantage que d’interdire les déficits. Cependant l’Union Européenne interdit les plafonds. Cette mesure devra être votée au parlement européen et n’entrerait pas en vigueur avant 2022.



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici