Diego Maradona laisse derrière lui un monde du football orphelin de l’un de ses plus grands représentants, mais subsisteront toujours les éloges sur la légende argentine pour faire persister le mythe.

1. Platini : “Ce que Zidane fait avec un ballon, Maradona le faisait avec une orange”

En 1987, Maradona était venu au jubilé de Platini mais refusait initialement de jouer. La légende argentine souhaitait juste jongler avec une orange devant le public et a fini par enfiler les crampons de Jean-Pierre Papin pour ne plus vouloir quitter la pelouse.

2. Lionel Messi : “Même si je jouais un million d’années, je ne me serais jamais rapproché de Maradona”

Considéré comme le successeur de Maradona, Lionel Messi a mis les choses au clair concernant l’une de ses idoles. Si la relation a souvent été complexe entre les deux génies, les idoles du football argentin se vouaient malgré tout un profond respect.

3. Jorge Valdano : “Aucun ballon n’a jamais vécu meilleure expérience que lorsqu’elle était à son pied gauche”

Et Dieu sait de quoi parle Valdano. Le coéquipier de Maradona en sélection a assisté aux premières loges au but du siècle contre l’Angleterre en quarts de finale de la Coupe du Monde 1986.

4. Hector Enrique : “Il n’y aura plus jamais quelqu’un comme Maradona, même si Messi gagne trois Coupes du Monde”

Champion du monde également en 1986, Hector Enrique a aussi vécu de près le sacre de l’Argentine de Maradona et peut témoigner de la dimension divine de son ancien coéquipier.

5. Zico : “J’ai vu Maradona faire des choses que Dieu lui-même doutait être possible”

“Il avait toujours quelqu’un pour le marquer, il avait toujours quelqu’un accroché à lui, et pourtant il s’en sortait toujours grâce à des gestes magiques”. Vrais reconnaissent vrais, et ce peu importe la rivalité qui oppose le Brésil à l’Argentine.

6. Fabio Cannavaro : “Maradona a changé l’histoire”

“En 80 ans, nous avions toujours souffert, luttant contre la relégation, alors qu’en sept saisons avec lui, nous avons gagné deux championnats,” raconte le Ballon d’Or 2006, formé et lancé à Naples alors que Maradona y évoluait.

7. Terry Butcher : “Tout ce que j’ai vu c’est son numéro 10”

Le défenseur anglais, qui a affronté l’Argentine lors ce fameux quart de finale de la coupe du Monde 1986 sait de quoi il parle puisqu’il a été l’une des terribles victimes du but du siècle.

“Je ne pouvais pas l’approcher. Il avait un centre de gravité très bas qui protégeait la balle, il avait de la force, le rythme et sa vision de jeu était excellente”

8. Eric Cantona : “Maradona sera toujours le meilleur”

Venant du très fier Eric Cantona, le compliment est d’autant plus fort. Grand fan du beau jeu, l’ancien avant-centre de Manchester United a toujours souligné son admiration et son respect pour la légende argentine.

9. José Mourinho : “Quand il avait la balle vous ne saviez pas où il finissait et comment ça avait commencé”

Le Mou a eu pléthore de joueurs stars sous ses ordres et aurait certainement bien aimé compter Maradona dans ses rangs, rien que pour un match.

10. Marcel Desailly :” Il a fait des choses qui ne semblaient pas humainement possibles”

“Le meilleur joueur que j’ai vu dans ma vie. Quand il était au top de sa forme, il était tout simplement impossible à contrôler,” se souvenait le champion du monde 1998 qui s’est souvent inspiré du génie argentin


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici