Le transfert du siècle concernant le passage de Neymar du FC Barcelone au PSG pourrait ne pas être l’affaire de l’année pour Antero Henrique. Lequel est déjà dans la panade jusqu’au cou.

« Place à Antero Henrique ! Après les 222 M€ investis sur Neymar, la pression se déplace sur le directeur sportif du PSG. » Le quotidien Aujourd’hui en France profite de ce 15 août pour rappeler que tout le monde n’est pas en repos les jours fériés. Surtout pas le directeur sportif du PSG. Alors qu’il a mené à bien le dossier Neymar, celui-ci doit a désormais deux semaines pour « accomplir des miracles » et vendre ou prêter cette liste de joueurs mis sur le marché : Lucas, Aurier, Jesé, Krychowiak, Ben Arfa et peut-être Matuidi.

Henrique doit vite dégraisser pour amortir le coût de Neymar

C’est à cette seule condition que le club de la capitale pourra lisser la venue de Neymar. « Ces ventes espérées, pour au moins 60 M€, sont primordiales pour amortir le coût de l’opération Neymar et afin d’envisager une suite dans ce mercato, côté arrivées », glisse le quotidien francilien. Problème : Henrique a bien du mal à se faire entendre au rayon des départs. Notamment pour Hatem Ben Arfa et Lucas, qui ne sont pas pressés de partir et font la sourde oreille. Le Français veut faire plier le club et toucher une partie de sa dernière année de contrat. Le Brésilien, lui, agace sa hiérarchie. En parallèle, heureusement que Matuidi semble bien parti pour signer à la Juve.

@Ricoeur-Suave


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE