Le Brésil peut toujours rêver au titre olympique. Il a pourtant fallu aller au bout de la séance de tirs au but pour voir les champions en titre éliminer un Mexique coriace (0-0, 4 t-a-b à 1), solide à défaut d’être brillant. Cette victoire, méritée, va permettre à Dani Alves, 38 ans, de tenter de remporter un nouveau trophée dans son immense carrière de joueur le plus titré de l’histoire. C’est lui le capitaine qui a d’ailleurs entamé la séance en montrant ainsi l’exemple à ses jeunes partenaires comme Bruno Guimaraes, le milieu de terrain de l’OL, auteur d’une frappe réussie.

Le tir de l’ancien barcelonais a pourtant failli être détourné par Ochoa, longtemps le héros mexicain. Son pays a d’ailleurs bien eu une belle occasion en fin de première période mais la tête de Martin flirtait avec la transversale.

Célébration de l’équipe Brésilienne

Le Brésil a largement dominé, sans jamais trouver l’ouverture même si une tête décroisée de Richarlison, sur un centre du vétéran Alves, touchait l’intérieur du poteau d’Ochoa (88e). Une occasion en or. La Seleçao manquait en fait trop de justesse, de précision dans les enchaînements ou dans les derniers gestes pour mettre à mal la défense adverse à l’image de ce coup franc totalement raté de Dani Alves en prolongation (108e). Le Brésil défendra son titre contre le vainqueur entre l’Espagne et le Japon

Lucien Sham’s

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS