Alors que le Brésil et l’Argentine s’affrontent ce dimanche dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 2022 (suivez notre live commenté), la rencontre a rapidement pris un tournant inattendu. Dès la 5ème minute de jeu, le match s’est arrêté.

La cause ? Quatre joueurs argentins (Martinez, Buendia, Lo Celso et Romero) ont voyagé depuis l’Angleterre cette semaine et auraient fait de fausses déclarations, d’après les autorités sanitaires brésiliennes. Depuis le 23 juin, le ministère brésilien, au vu de la situation nationale, interdit l’entrée sur le territoire aux personnes étrangères venant d’Inde, d’Afrique du Sud et du Royaume-Uni. « Anvisa considère la situation comme un risque grave pour la santé et a donc conseillé aux autorités sanitaires locales de déterminer la mise en quarantaine immédiate des joueurs, qui sont empêchés de participer à toute activité et doivent être empêchés de rester sur le territoire brésilien », pouvait-on lire dans un communiqué d’avant-match.

Malgré cette alerte, le groupe au complet de l’Argentine a ensuite rejoint le stade pour disputer le match. Pas de quoi freiner les ardeurs des autorités sanitaires brésiliennes pénétrant donc sur la pelouse peu après le coup d’envoi pour mettre la pression sur différents joueurs de l’Argentine .

Mais après quelques échauffourées et un temps de tergiversation, les Argentins ont finalement décidé de rentrer aux vestiaires. Si les Brésiliens cherchent toujours à comprendre la situation sur la pelouse de l’Arena Corinthians, l’Albiceleste aurait apparemment décidé avant la rencontre de jouer tous ensemble (avec Martinez, Romero, Lo Celso et Buendia) ou de ne pas jouer du tout. Et l’issue de ce choc tant attendu pourrait bien tourner court.

Lucien Sham’s

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS