L Serbie et le Portugal se quittaient sur un match nul 2-2 le 27 mars dernier. Mais les Portugais étaient furieux envers le corps arbitral de la rencontre au point de voir Cristiano Ronaldo jeter au sol son brassard de capitaine : en effet, dans les derniers instants du match, la star portugaise expédiait une frappe qui franchissait la ligne de but avant que le ballon ne soit dégagé par Stefan Mitrovic.

Le hic, c’est qu’en l’absence de la VAR et de la Goal Line Technology, les arbitres n’ont pas validé ce but parfaitement valable.

Après la rencontre, l’arbitre néerlandais Danny Makkelie avait présenté ses excuses, reconnaissant son erreur : « Tout ce que je peux dire c’est que je me suis excusé auprès du sélectionneur Fernando Santos et de l’équipe du Portugal pour ce qui s’est passé. En tant que trio arbitrale, nous avons toujours travaillé pour prendre les bonnes décisions. Quand nous sommes au cœur de l’actualité de cette façon, cela ne nous satisfait pas du tout. »

Deux semaines après cette erreur, l’affaire vient de connaître un nouveau rebondissement : Danny Makkelie a fait savoir à son assistant, Mario Diks, qui était du côté où le Portugal attaquait en deuxième période, et qui aurait dû voir que le ballon avait franchi la ligne, qu’il ne serait pas sélectionné pour l’Euro 2021 !

« Le 31 mars, Danny m’a dit qu’il voulait continuer avec un autre assistant, parce qu’il n’y avait plus de confiance entre nous. J’espérais vraiment plus de soutien, de compréhension et de reconnaissance après le bon travail accompli ces dernières années. Si près de l’Euro, c’est pour moi une très grande déception », a déclaré Mario Diks lors d’une interview à la chaîne de télévision néerlandaise Omrop Fryslân.

Par Lucien Sham’s


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici