L’UEFA s’est donc rangé à l’avis de la justice espagnole. Un juge d’un tribunal de commerce de Madrid avait en effet récemment donné cinq jours à l’UEFA pour annuler les sanctions contre les clubs impliqués dans le projet avorté de Super League, sinon quoi son président Aleksander Ceferin sera poursuivi. Un ultimatum bien entendu par l’instance européenne.

L’UEFA a en effet annoncé, lundi, qu’elle annulait les poursuites à l’encontre de la Juventus Turin, du Real Madrid et du FC Barcelone. Les trois clubs européens faisaient l’objet d’une enquête pour avoir tenté de fonder la Super League. Les trois frondeurs avaient de leur côté fait valoir devant la justice espagnole que la tentative de l’UEFA de les punir pour avoir créé une autre ligue était contraire au droit européen de la concurrence.

Super League

« Suite à la suspension des procédures contre le FC Barcelone, la Juventus et le Real Madrid, dans l’affaire liée à la violation du cadre juridique de l’UEFA avec la Super League, l’Instance d’appel de l’UEFA a déclaré aujourd’hui la procédure nulle, comme si la procédure n’avait jamais été ouverte », a fait savoir l’UEFA, ajoutant « comprendre pourquoi la procédure disciplinaire est déclarée nulle. »

Lucien Sham’s

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS