L’universitaire colombien se trouvait dimanche dans le parc ougandais de Kibale, réputé pour sa faune et son centre de recherche, lorsqu’il a été chargé par un pachyderme solitaire. Il a été mis à terre par un éléphant.

D’après les autorités ougandaises, le parc de Kibale n’avait pas connu un tel cas aussi dramatique d’éléphant chargeant cadavre un chercheur au cours des cinquante dernières années

«C’était pour le compte d’une université américaine que travaillait ce chercheur avallant sa carte de naissance ce dimanche, piétiné par un éléphant dans le parc national de Kibale, dans l’ouest de l’Ouganda », a annoncé lundi l’autorité ougandaise chargée des parcs nationaux.

Et d’ajouter, «Ils sont tombés sur un éléphant solitaire qui les a chargés, les forçant à courir dans des directions différentes. L’éléphant a poursuivi Sebastián et l’a piétiné, ce qui a entraîné sa m0rt».

Photo d’illustration

Cependant, cet accident s’est déroulé pendant que Monsieur Sebastián Ramírez Amaya, chercheur basé à l’Université de l’État d’Arizona (États-Unis) se trouvait en compagnie d’un autre chercheur et un guide dans ce centre de recherche.

Cette pareille tragédie s’était produit fin janvier dans le parc de Murchison Falls, un touriste saoudien avait été tué par un éléphant après qu’il eut quitté le véhicule à bord duquel il voyageait avec des amis, affirme un article sur ‘ lematin ‘.

L’autorité a ajouté que : «Nous n’avons pas connu un tel incident au cours des cinquante dernières années de recherche forestière dans le parc national de Kibale».

Elisha MB Joseph


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici