Dans l’Ohio, une femme a perdu son bébé après avoir dormi avec lui. Un an auparavant, le même drame était survenu avec son premier nourrisson. Pour cette «récidive», la justice a décidé de la poursuivre pour homicide.

Le bébé de Brooke Hunter, 23 ans, de Cincinnati, avait trouvé la mort en juin dernier, alors qu’il avait six semaines. Sa mère l’avait pris avec elle dans son lit pour la nuit. La presse américaine ne précise pas les circonstances exactes du décès mais le nouveau-né est certainement mort étouffé, suite à des mouvements de sa mère durant son sommeil.

Brooke Hunter

Un an auparavant, Brooke Hunter avait perdu un bébé dans des circonstances similaires, ce qui avait été considéré comme un accident. Le bureau du procureur du comté de Hamilton a fait savoir que Mme Hunter avait alors été avertie des dangers de cette pratique, le «co-sleeping», le sommeil partagé. Dans ces circonstances, la justice a décidé d’inculper la jeune femme d’homicide involontaire et de mise en danger d’enfants. Un mandat d’arrêt a été délivré et elle est activement recherchée.

Le sommeil partagé est fortement déconseillé par l’Académie américaine de pédiatrie, surtout durant les premières semaines de vie d’un bébé. «Nous savons que de nombreux parents choisissent de partager un lit avec un enfant, par exemple peut-être pour aider à l’allaitement, en raison d’une préférence culturelle ou d’une croyance selon laquelle c’est sûr», a commenté la doctoresse Rebecca Carlin, coauteure des directives de l’Académie en la matière, relate «USA Today». «Les preuves sont cependant claires que cela augmente considérablement le risque de blessure ou de décès d’un bébé et nous ne pouvons donc en aucun cas soutenir le partage du lit.»

Bin Wabthomas



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici