Au Nigeria, un homme âgé de 44 ans nommé Terhemen Anongo, avait lui-même retiré l’un de ses testicules en Mars 2021 et a failli perdre la vie dans le processus.

L’homme avait fait la Une des journaux en mars 2021 après avoir réalisé sa propre castration, ce qui a entraîné des saignements abondants.


Il a cependant eu une seconde chance de vivre après avoir été sauvé par ses proches, qui l’ont envoyé à l’hôpital. L’homme qui aurait abandonné la faculté de médecine de l’Université d’Ibadan en raison d’une mauvaise santé présumée, a déclaré aux journalistes que la castration était basée sur sa croyance religieuse selon laquelle, puisqu’il n’était pas marié, il devait servir Dieu fidèlement.

Terhemen Anongo

Il a dit aux journalistes le dimanche 9 janvier: « Je suis allé faire retirer le deuxième testicule sur la base d’une croyance religieuse. Je l’ai enlevé lundi. Le premier a eu des petits accrocs mais celui-ci ayant appris de cette expérience, je l’ai très bien fait (supprimer). Quelqu’un vient toujours le soigner pour moi. Je vais bien. Il n’y a pas de problème, j’attends seulement que la plaie guérisse pour pouvoir retirer les points de suture.». Voilà qui est clair.

Wab-infos

Avec Nigerian Tribune

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS