Le Principal du Collège Yona au quartier Nkolbisson a été poignardé dans son bureau, par un élève, ce mercredi 06 avril 2022. Le jeune délinquant a été rattrapé dans sa fuite par un enseignant et des riverains, puis conduit à la brigade de Gendarmerie de céans.

La scène s’est déroulée ce mercredi matin, dans l’enceinte du complexe scolaire YONA, sis au quartier Nkolbisson, dans le 7ème arrondissement de la ville de Yaoundé au Cameroun. Selon des témoignages dignes de foi, l’élève incriminé s’est rendu dans le bureau du Principal de l’établissement vers 10 heures. Il réclamait la restitution de son pull-over, confisqué une demi-heure plus tôt par le Principal. Celui-ci l’ayant jugé non conforme à la règlementation.

Photo d’illustration

Face au refus du responsable du Collège de lui restituer ledit vêtement, l’élève aurait sorti un couteau de son sac. S’ensuivirent plusieurs coups de poignards portés à l’épaule et dans l’abdomen du Principal. Son agression commise, le jeune délinquant a tenté de prendre la fuite. Mais il a été rattrapé par un enseignant de l’établissement, qu’il aurait également tenté de blesser avec son poignard.

Le forcené sera finalement maitrisé avec l’aide de quelques riverains, puis conduit à la brigade de Gendarmerie de Nkolbisson. Les témoins indiquent que d’autres armes blanches ont été retrouvées dans son sac. Notamment, une petite machette et un chaîne métallique.

Le Principal du Complexe Scolaire YONA, quant à lui, a été transporté dans une formation sanitaire pour prise en charge urgente. Son pronostic vital n’est pas engagé, selon les informations disponibles.

Comportements agressifs en milieu scolaire

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes sont choqués par des comportements aussi agressifs en milieu scolaire. Quelques jours auparavant, une vidéo devenue virale mettait en scène une élève du Lycée de Nkol-Eton aux prises avec une surveillante, qu’elle a tabassé sans retenue. La jeune élève a été exclue de l’établissement.

Pire, on se souvient d’une affaire similaire, survenue en janvier 2020 au Lycée de Nkolbisson. Un élève de 15 ans y avait poignardé à mort son enseignant de mathématiques, Tchakounté Boris, 26 ans. Un fait divers macabre qui avait ému tout le pays à l’époque. Force est de constater que la violence en milieu scolaire continue de faire des victimes.

Wab-infos

Avec 237Cameroun

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici