L’Église anglicane en Ouganda a limogé jeudi dernier son ancien archevêque, Stanley Ntagali, et suspendu ses fonctions d’évêché bien qu’il lui soit interdit de représenter l’Église sur des allégations d’adultère, rapporte The Observer.

Ntagali qui a pris sa retraite en mars de l’année dernière 2020 après avoir servi pendant 43 ans comme évêque, dans une déclaration du 13 janvier sur le site Web de l’église, son successeur, le Dr. Stephen Samuel Kaziimba, a déclaré que Ntagali était impliqué dans une relation avec une femme mariée et il le savait.

«Il a trahi le bureau de l’évêque, le serment qu’il a prêté au moment de la prestation de serment et les bonnes mœurs qu’il s’était portées volontaires,» Dr. Kaziimba a ajouté.

Dr. Kaziimba a déclaré que l’église ougandaise s’est engagée à être transparente, à fournir des soins pastoraux aux personnes affectées par la situation et à demander des prières pour tous les couples, des excuses et la conciliation.

https://platform.twitter.com/widgets.js

L’archevêque de l’Église anglicane d’Amérique du Nord, Foley Beach, a également exprimé sa consternation face à l’incident. «Stanley est un frère en Jésus avec qui j’aime travailler depuis de nombreuses années et cela m’attriste d’entendre cela. C’est ma prière devant Dieu pour qu’Il continue sur le chemin du pardon et que Dieu réconforte tous ceux qui sont affectés par ce péché.

Stanley Ntagali, un ancien évêque, n’a pas pu être joint pour commenter. Mais de nombreux Ougandais se souviendront de lui pour avoir parlé de ce qu’il considérait comme la pire morale du pays, 2019 cité par un journal local conseillant aux gens de “contrôler leurs désirs sexuels”. On estime que l’Église anglicane en Ouganda compte 13 millions d’adeptes.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici