Une famille Gatuika du comté de Kiambu, Kenya, a été forcée d’enterrer leur enfant sans son corps après avoir omis de payer les 17 millions de dollars du Kenya.

Le corps de Brian Kimani (13 ans), décédé en février de cette année, est détenu à l’hôpital pour enfants de Getruding pour une valeur de 17 millions de Ksh.

Les rapports indiquent que le bébé était traité à l’hôpital pendant environ cinq mois et demi pour une leucémie.

Au service funéraire, la famille et les amis de Brian se sont réunis à ACK St. Stephens à Gatuika, comté de Kiambu, où il y avait une grande photo du bébé sur l’autel.

Cependant, le chef des services médicaux de l’hôpital, le Dr Thomas Ngwili, a nié l’implication de leur institution dans l’incident, affirmant que ce n’était pas leur politique d’empêcher le corps du défunt de réclamer une indemnisation.

Conformément à nos procédures de service et à une ordonnance du tribunal à cet égard, l’hôpital a convenu avec les parents du défunt de supporter la dette et de permettre à la famille de prendre le corps pour l’enterrement“, a déclaré le Dr Ngwili le mercredi, ajoutant que l’accord était pour la prise du corps. Aujourd’hui (jeudi 12 mars) et que son hôpital attendait la mise en œuvre de l’accord.

La famille a du mal avec le traitement de leur enfant depuis avril 2018, quand ils ont passé près de Shs. 30 millions de Kenyans pour son traitement en Inde et au Kenya.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici