Une femme, qui travaille dans une école primaire, a fait la connaissance de Giuseppe Garibaldi sur un site de rencontres sur internet. 

Ils se sont vus à plusieurs reprises et sortiront ensemble pendant un bon mois, durant lequel ils ont eu à 5 reprises des rapports sexuels. 

Ce que ne savait pas la jeune femme c’est que, durant leurs ébats, le trentenaire prenait secrètement des photos d’elle nue. 

Lorsqu’elle a mis un terme à leur relation en décembre dernier, ce dernier s’est mis à la harceler : il l’a menacé au téléphone, forcé sa voiture et défoncé sa porte. 

Mais l’horreur ne s’arrête pas là. Pour se venger d’avoir été largué, il a envoyé les clichés qu’il avait prises d’elle nue à l’adresse mail générale de l’école primaire dans laquelle elle travaille. 

Des photos sur lesquels apparaissait néanmoins un détail qui a coûté cher à Giuseppe. On y voyait en effet son tatouage sur l’une d’entre elles. Ce qui a permis son arrestation dimanche dernier. Il sera jugé le 6 février prochain. 

Wabthomas


Visiter le site pour acheter
L1000 SERVICES

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS