L’Angola est médiateur officiel de l’Union africaine (UA) sur le différend qui oppose la République Démocratique du Congo et le Rwanda sur la question de la lutte contre le mouvement rebelle M23.

A ce titre, le président Angolais João Lourenço avait obtenu en juillet 2022 la signature d’un accord de paix à Luanda entre les deux pays. Cette position renforce l’intérêt du Rwanda à soigner au mieux et à surveiller son partenaire angolais, alors que la communauté internationale et les Nations unies reprochent à Kigali de soutenir le mouvement, dont les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) tentent de juguler l’activité.

Gen. Charles Karamba

L’ambassade du Rwanda en Angola aura bientôt un nouveau patron : le major général Charles Karamba s’apprête à en prendre les rênes, après avoir occupé plusieurs années le poste d’ambassadeur en Tanzanie. Cet ex-agent du Directorate of Military Intelligence (DMI, le renseignement militaire) est un homme de confiance du président rwandais Paul Kagame, qui l’avait choisi en 2015 pour devenir le chef d’état-major de la Rwandan Air Force (RAF) .

Il remplace à ce poste clé Wellars Gasamagera, élu début avril secrétaire général du parti au pouvoir, le Front patriotique rwandais (FPR). Ancien sénateur (2003-2011) et ex-préfet de la zone rurale de Kigali, ce ponte de l’administration rwandaise a déjà exercé plusieurs rôles de premier plan au sein du FPR, dont il a été le porte-parole et le responsable des affaires politiques.

Karamba sera chargé de faire prospérer une relation bilatérale florissante. Son arrivée intervient au lendemain de la ratification, le 23 avril, d’un accord stratégique signé un an plus tôt, que le Rwanda tentait de faire aboutir depuis plus d’une décennie.

Le deal autorise l’extradition de personnes encourant une peine de prison de plus de deux ans, à la demande des autorités d’un des deux pays. La cérémonie de signature a rassemblé à Kigali l’ancien ministre de la justice angolais Francisco Queiroz (2017-2022) et son homologue Emmanuel Ugirashebuja (qui cumule ce poste avec celui de procureur général).

Sur le plan diplomatique, l’Angola a pris soin de nommer un profil de haut niveau pour son ambassade à Kigali : en 2019, l’ancien chef des renseignements angolais Eduardo Filomeno Bárber Leiro Octávio est devenu le premier ambassadeur d’Angola au Rwanda.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!