L’ancien Président kenyan Uhuru Kenyatta, a annoncé mercredi 30  novembre à Nairobi que tous les groupes armés ont accepté de déposer les armes. Il a fait cette annonce en marge de des travaux du troisième round du processus pour la paix  dans l’Est de la République Démocratique du Congo qui se tiennent à Nairobi.  

Uhuru Kenyatta

Le facilitateur de l’EAC pour ce processus a reçu les groupes armés  actifs dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri, Maniema et Tanganyika.  

« Aujourd’hui, nous avons écouté différents  groupes qui sont ici.  Aujourd’hui je leur ai donné la place pour qu’ils ouvrent leurs cœurs et que chacun explique comment lui ou son groupe voit le problème. Ils viennent de me confirmer qu’ils sont prêts à déposer les armes. Mais aussi, ils m’ont dit pourquoi ils ont pris les armes et ce qu’ils souhaiteraient pour avoir une paix durable s’ils déposent les armes. Et ma joie est qu’aucun groupe armé ne refuse de déposer les armes, tous acceptent », a expliqué Uhuru Kenyatta.

 » Cependant, ces groupes armés ont également proposé ce qui devrait être fait pour avoir une paix durable s’ils déposent les armes  » , ajoute-t-il.

« Mais il y a des choses que nous devons voir et analyser pour que s’ils déposent les armes nous ayons la paix durable que nous recherchons », a conclu M. Uhuru. 

Par Gédéon Ngango

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!