Au Rwanda, les pluies torrentielles tombées dans la nuit de mardi à mercredi ont provoqué des inondations qui touchent l’ouest et le nord du pays. Dans le district de Rubavu, le plus touché par les inondations, les habitants enterrent leurs morts.

Selon le porte-parole adjoint du gouvernement, Alain Mukuralinda, la catastrophe a fait 130 victimes, 5 personnes sont portées disparues et toujours recherchées, et 77 personnes autres ont été blessées, dont 36 sont toujours hospitalisées ce vendredi matin.

Dans le district de Rubavu, il est maintenant temps de pleurer les victimes de ces inondations meurtrières. Ici, après un premier enterrement de douze personnes hier, mercredi, ce sont treize (13) cercueils qui ont été mis en terre jeudi matin, dans le village de Rugerero, dans le district de Rubavu, rapporte une source fiable.

Visages fermés, plusieurs centaines de personnes, familles des victimes, habitants des villages alentours, se sont recueillis en silence devant les cercueils en bois recouverts d’un linceul blanc et d’une croix au nom des victimes, devant le Premier ministre, Édouard Ngirente, en visite dans les zones affectées par les inondations.

Le district de Rubavu a été largement impacté par les intempéries qui ont surpris, dans leur sommeil, les populations dans la nuit de mardi à mercredi. Partout aux abords de la route principale, les maisons entièrement détruites sont visibles. À Mahoko notamment, village à une dizaine de kilomètres de la ville de Rubavu, où la rivière Sebaya est sortie de son lit, et inonde encore aujourd’hui certaines des habitations.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!